Accueil

Au revoir et merci Léo, bienvenue chez toi Titi



Victime d’un début de saison chaotique à la tête de l’AS Monaco (8 défaites en 12 matchs), seulement 18e de Ligue 1 et battue deux fois de suite en Ligue des champions, Leonardo Jardim n’aura donc pas résisté aux affres du football moderne. Seulement, comme pour Arsène Wenger à Arsenal il y a quelques mois (à un tout autre niveau), son départ cette semaine s’est fait dans la douceur et dans le respect de l’homme et de ce qu’il a apporté à l’octuple champion de France.


Lire la suite